les coulisses du blog de la débutante
blogger

Les coulisses du blog de la débutante

les coulisses du blog de la débutante

Bonjour et bienvenue sur mon blog, je m’appelle Siham je suis maman, épouse, et situation sociale je vais dire bloggeuse par plaisir mais ça n’a pas été le cas au début . Je suis une apprentie bloggeuse avec les mains dans le cambouis.  C’est pas trop sexy tout ça. Non je suis pas une bloggeuse 2.0. J’ai jamais imaginé un jour tenir un blog, d’ailleurs avant d’en avoir un, je croyais qu’un blog était un site internet.  Je te raconte comment je suis arrivée à avoir mon blog et pourquoi j’aurais dû ne pas me lancer.

Avoir un blog est devenu le truc à avoir depuis quelques années. 

J’ai eu mon premier blog fin 2016, je l’avais ouvert sur la plateforme gratuite de wordpress. A l’époque au chomage, je passais mon temps sur le net à visionner des vidéos sur youtube et à lire des sites (en fait j’ai appris qu’on appelait ces sites: des blogs ).

Dans ma vie antérieure, j’avais vaguement entendu le mot “blog”. J’étais noyée dans mon quotidien de working woman, de maman et d’épouse … Mes journées se résumaient à courir et m’abrutir dans cette course qu’on appelle “la rat race”  (la course du rat).  Quand je suis devenue “chômeuse”  j’avais enfin du temps libre, pour passer mes journées à trainer sur le net. 

Et là c’est l’incompréhension totale, je découvre un monde parallèle au mien. Le monde de Youtube avec ses centaines de milliers de vidéos ou les gens font des tutos, des DYI, donnent des conseils, font des “vlogs”, et de l’autre coté le monde du Blogging version youtube mais à l’écrit.  Ma vie était  aux antipodes de ce monde dit “digital”: “Excuse me qu’est ce qui se passe?” J’avais l’impression de sortir de ma caverne.

petit garcon qui découvre

Ce monde de l’internet attire mon intérêt, je m’y intéresse de plus en plus. Je tombe sur des vidéos qui parle du blogging, d’avoir un blog… Je suis fasciné par  l’idée d’avoir moi aussi mon propre blog. Je lis, je m’informe , je regarde des vidéos pour savoir comment faire. Ben oui quoi “vivre la vie de ses rêves avec un blog”. Moi aussi j’avais envie d’avoir ma part du gâteau dans cet univers du digital. Il parait que c’est facile et qu’on peut vire une vie de rêve avec ! La voie royale quoi!

Il m’a fallu quelques semaines pour me lancer dans l‘aventure du blogging. Oui j’étais hyper convaincue, prête et motivée à “blog”  pardon à bloc!  Ca y est je me suis lancée fin 2016, de toute façon j’avais rien à perdre, au chomage et du temps devant moi, autant faire quelque chose.

Pour avoir mon blog, je vais chez WordPress gratuit, l’un des outil les plus connu pour la création de blog. Cet outil m’a  permis d’avoir un  blog en quelques minutes. J’ai réussi à faire les réglages en suivant un tuto  sur Youtube. “Elle est pas belle la vie!?” Ah je suis contente, j’ai mon blog, je suis dans l’ère du temps.

femme avec le sourire

Mais la  joie a été de courte durée.  Pourquoi? Parce que qu’est ce que j’écris? Qu’est ce que je dis? À ce moment là ,les questions fusionnaient de toute part. Les questions elles sont arrivées en aval. 

 Mais qu’est ce que je vais écrire? Je fais des recherches pour savoir quoi écrire, sur quoi écrire et comment écrire. Je trouve des listes de thème à aborder, du style:  partage ton expertise,  écris sur tes  passions, tes loisirs, si tu es maman fais un blog de maman, un blog make up, lifestyle, de photos…

On te dit même: “Qu’est ce que tu peux apporter de plus aux autres ?”  Euh euh… ben je sais pas moi, je suis comme madame tout le monde. Y a bien longtemps que je me suis pas posé des questions existentielles ou même remise en question. Ancrée depuis des années dans une routine, j’avais perdu cette liberté de réfléchir sur moi même.  Qu’est ce que je peux apporter au monde?

Internet  regorgeais  de magnifiques blogs bien écrit, avec du contenu riche, captivant, bien stylé et avec de jolies photos.  Moi à coté de cette “concurrence” je ne fais pas le poids. A cet instant là,  j’ai réalise que je n’étais pas à ma place: “je me sens plus de faire bloggeuse, je veux faire marche arrière et prendre mes jambes à mon cou et fuir ce monde digital, c’est pas pour moi ca!!!!”

femme triste

“Qui suis je pour écrire un truc pour les autres?”. On appelle ça, le syndrome de l’imposteur.

Un  jour je tombe sur une  vidéo qui m’a poussé à continuer le blog. Le youtubeur donnait des conseils sur le blog et disait que femme qui écrit dans son ordinateurlorsqu’on débute à un blog, personne n’allait venir visiter notre blog et encore moins lire nos articles.  “Ah oui! en voilà une info. intéressante”.  Moi qui  pensait qu’à la minute ou mon article allait  être publié sur le net, la  France entière allait le lire, et rigolait de mon incompétence. Quelle soulagement, quand mon premier article a été publié (d’ailleurs j’ai retenu mon souffle). Personne n’avait lu mon article le jour de sa publication, ni le lendemain, ni aucun jour suivant.  A partir de là j’écrivais et publiais pour moi.

J’ai eu l’idée d’écrire des résumés de livres sur la thématique du développement personnel. J’ai découvert cette “science” grâce au net. J’avais jamais entendu parler du développement personnel avant d’être au chomage.

Après avoir blogger pendant 5 mois sur la plateforme gratuite, en juin 2017, je me décide à faire un truc un peu plus sérieux, on va dire. Je reste toujours chez wordpress mais” j’ investis”  dans la version payante avec mon nom de domaine, je voulais le fameux .com. Même si j’avais payé la plateforme, le travail à fournir était conséquent (je l’ai découvert sur le tas) . Après tout, tu crois pas qu’on va te livrer un blog tout beau tout propre et avec les remerciements.

J’étais loin de m’imaginer ce qu’il y avait derrière les coulisses d’un blog. 

Cette fois ci, j’ai essayé de comprendre plus en détail ce qu’était une page, un article, un menu, un widget, des plugins, choisir un thème… J’ai mis des mois et des mois à comprendre qu’elle était la différence entre une page et un article, les deux formulaires se ressemblent. “Et le menu ou je le mets, et qu’est ce que j’y met dedans”. J’avais beau me creuser la tête et regarder des videos ou lire des articles ça rentrer pas dans ma tête. J’ai compris à force de me planter, de manipuler de recommencer… (à force de pratiquer, j’ai fini par comprendre).

A peine, avais je  fini de  comprendre les réglages primaires et que  je commençais enfin à souffler. Je découvre un autre chantier: le SEO. Le choc, “c’est quoi ce truc encore le SEO?

Le SEO ou référencement naturel est une “stratégie” qui t’aide à améliorer la visibilité de ton blog dans les moteurs de recherches par exemple chez google.Quand tu fais une recherche dans la barre de recherche de google, tu écris des mots ou une phrase, (on appelle ça des  keywords ou mots clés ) quand tu cliques “chercher”, google analyse ces mots ou phrase et va les piocher dans son stock.

Ainsi google met devant tes yeux, donc dans les  premières pages de résultats de recherche, tous les articles qui se rapprochent des mots que tu lui a demandé de te chercher. Si t’as pas compris c’est pas grave, j’ai mis des mois à comprendre et je continue à apprendre.

 Connaitre les bases du  SEO, va te permettre en tant que bloggeuse, de réussir à positionner tes articles de blog  dans les premières pages de résultat de recherche du moteur de recherche de Google. C’est de cette manière  que tu vas attirer du “traffic“, donc les gens vont découvrir ton blog et lire tes articles. ( Des gens sont expert en SEO, c’est leur métie, c’est  le webmarketing).

deux garçons naifsNaïve que j étais au début, je pensais qu’ à la seconde ou mon article allait être publié,  j’allais être lue par la terre entière.

Quand j’ai creusée un peu pour en savoir plus sur le SEO, j’ai découvert des mots comme: indexer, algorithme; détecter, lire les balises, les metakeywords ,H1, H2…H6, le language html.  What the fuck!!!  Comment je suis arrivée jusqu’au html,au départ je voulais juste un blog, j’ai jamais voulu faire le l’information, j’aime pas ca!!!!

la difficulté de blogger

Mais j’ai compris qu’il était  nécessaire que j’ai  des notions du langage html, pourquoi? parce que Google est un robot, qui lit les contenus en version brut, c’est le fameux html. Quand tu écris un article, celui-ci derrière les coulisses s’écrit en version html.  Pas de panique WordPress s’occupe de le traduire pour toi, mais en tant que bloggeuse va valoir que tu comprennes un peu ce langage.  En gros le SEO, c’est “la stratégie de communication” en langage htlm pour communiquer avec le robot ou l’intelligence artificiel  google. Tu  expliques à google dans sa langue ce qu’il doit lire en priorité dans ton article, pour qu’il le présente dans ses résultats de recherche aux internautes.  

J’ ai pas compris comment j’en suis arrivée là, étrangère y encore quelque mois au monde digital. my God! 

J’ai passé des mois, plus d’une année, et je continue encore aujourd’hui à lire à essayer de comprendre à pratiquer, à m’attrister sur mon sort. Parfois les efforts que je fournissais et que je continue de fournir n’était pas ou ne sont  pas satisfaisant voir  même concluant. J’ai voulu plusieurs fois laisser tomber, puis je suis toujours revenue à la charge. J’ ai fait plusieurs breaks et suis toujours revenue rebooster.

Blogger, c’est un cercle qui ne s’arrête pas de tourner, y a toujours quelque chose à apprendre au fur et à mesure qu’on franchit une étape. Dernièrement, il y a peine une semaine, j’ai découvert le CSS. Le CSS c’est le maquillage de ton blog, c’est le fond de teint, le rouge à lèvres, le blush… En gros c’est l’esthétique de ton blog.

Je sais pas pourquoi  j’ai continué dans cette voie, alors qu’au départ, c’est pas ce que je me suis imaginée. J’ai un caractère qui n’aime pas ne pas comprendre. Et quand je commence quelque chose, faut que j’ailles au bout. J’ai redécouvert en moi cette  soif d’apprendre que j’avais perdu avec la routine de métro, boulot, dodo.  J’ai toujours aimer apprendre, découvrir mais j’avais perdu cette soif d’apprendre depuis que  j’ai quitté la fac. Je me souviens petite j’adorais l’école parce que j’apprenais.

petite fille à lecole

Au départ quand je me suis lancée dans le blogging, je voulais être blogueuse pour gagner de l’argent et voyager. Ben oui quoi! c’est  ce que tout le monde disait et dit sur internet.

Mais au fait gagner de l’argent comment? Et en vendant quoi et comment?  Je n’ai vu que la partie supérieure de l’iceberg. Tout  paraissait tellement beau à entendre gagner sa vie avec son blog? Wahou! quel concept j’avais adhéré et mordu à l’hameçon.

Aujourd’hui j’ai pas la vie de rêve de la blogueuse que je me suis imaginée être, mais je suis heureuse et fière d’avoir appris ce que je sais maintenant. Il y encore quelques mois je ne connaissais rien au monde du digital. La route est encore longue pour moi, mais seulement maintenant je le sais.

 

Un livre qui m’a beaucoup aidé pour comprendre le SEO ou le référencement naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *