Quand on parle de rouge à lèvres, on pense au coté glamour de la femme. Cette image est renforcée par les  éditeurs de magazines, qui publient sur pages glacées des jeunes femmes aux bouches parfaites et aux lèvres  pulpeuses. Ce qui est sûr, c’est que l’industrie cosmétique est un client dont dépendent la presse féminine. Et que les présentations des produits dans les parties rédactionnelles ne diffèrent pas des textes publicitaires. En effet, quoi de plus beau qu’un sourire avec un rouge à lèvre qui donne éclat et bonne mine, lira t’on.

Le coté moins glamour est la découverte, lors d’ une  campagne en faveur des cosmétiques sécuritaires (campaign for sale cosmetics),  de plomb dans le rouge à lèvres.

61% des rouges à lèvres testés contenaient ce métal, mais malheureusement cet ingrédient ne figurait sur aucune étiquette.

Le plomb est un métal lourd qui  peut causer dans un premier temps  une intoxication légère avec pour  premiers symptômes l’anémie, le trouble digestif. Avec le temps, les effets peuvent être irréversible ( atteinte neurologique, stérilité, cancer). Il faut savoir qu’en  1993 les peintures au plomb utilisées dans le secteur du B.T.P ont été  interdites sur le marché français.

Nous ingérons notre rouge à lèvre en nous léchant les lèvres. Oui c’est dégoutant! Lorsque qu’on pense au nombre de fois qu’ une femme s’ applique du rouge à lèvre au cours d’ une journée, et si on multiplie ce chiffre par le nombre de sa vie adulte, on constate que l’accumulation des toxines est considérable.

La peau de nos lèvres se compose que de  quatre couches, contrairement aux seize couches du reste du corps, le sang y affleure. Elle est donc remarquablement mince. Les substances chimiques peuvent gagner facilement la circulation sanguine.

comment détecter du plomb dans mon rouge à levres

Pour détecter le plomb dans le rouge à lèvres, il vous faudra une bague en or.

1) Mettre du rouge à lèvre sur votre avant bras comme pour tester la couleur lors d’ un achat.

2) Avec votre bague en or,  frottez le rouge à lèvre. (Frottez bien, allez y franchement!)

3) si le rouge à lèvre noircit, il contient du plomb.

 

 

 

Lire le résumé du livre sur le site  “Du plomb dans votre rouge à lèvres” de Gillian Deacon

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *