Qu’est ce que j’ai appris dans les livres de développement personnel?

livres sur le développment personnel

Mes lectures sur l’épanouissement personnel

Mes lectures (plus d’une quarantaine de livres en 18 mois) m’ont permis de reprendre petit à petit le contrôle de ma vie, j’ai appris et compris comment j’ai fonctionné et pourquoi j’ai fonctionné d’une certaine façon  pendant des années.

Sans le vouloir par la Grâce de Dieu, je me suis éloigné de la routine « Metro,boulot,dodo »,non pas parce que je suis devenu libre financièrement mais parce que je me suis retrouvée au chômage.

En octobre 2016 je commence à m’intéresser au développement personnel, c’est un domaine que je ne connaissais pas et n’avais jamais entendu parler.

Avant ça, je passais mon temps libre à visionner des tutos« make up, des vlogs, … » des trucs que tu fais « pour tuer le temps » ou pour oublier ta vie en regardant celles des autres.youtube

Donc en octobre 2016 je visionnes  des vidéos sur le développement personnel,  des livres sont conseillés à lire. Je me prépare une  liste de lecture qui au fur et à mesure s’allonge. Je fais mes premiers dans l’univers du « développement personnel ». Et je me rend compte que tout ceci me parle, m’interpelle, éveille ma curiosité, plus je lisais et plus j’avais cette soif d’en apprendre plus.

Éloignée  de cette  routine « métro boulot dodo » , dont Robert Kiosaki qualifie de  « rate race » traduit par la course du rat. C’estun rat qui court sur un tapis roulant qui ne mène nul part, je trouve l’image parlante pour décrire ce que nous sommes devenus dans ce monde dit « Post-Moderne ».

Cette coupure avec la soi disante vie sociale, m’ a en même temps éloigné  de la négativité de la société et de « ces valeurs merdiques » (Mark Manson):travailler pour gagner plus, posséder pour paraitre, dominer pour se faire respecter, critiquer pour se sentir mieux, se plaindre pour trouver de la compassion…

valeur merdique Mark Manson

Quand on vit dans un monde ou tout fonctionne sur la concurrence, il est difficile d’accéder au bonheur, à la satisfaction et à l’épanouissement ,comme le dit Dominique Loreau « Nous réalisons à peine que le système déploient d’énorme moyens pour nous empêcher de nous débrouiller seul et nous faire croire qu’il est beaucoup plus important de gagner sa vie que de la vivre ».

la masseJ’ai compris que finalement je ne vivais pas pour moi mais que je suivais « la masse »,« Lorsque les hommes ne sont plus qu’une masse d’êtres humains indéterminés, mus par des forces automatiques, ils perdent leur véritable humanité, leur intégrité, leur capacité à aimer et à s’autodéterminer… »Thomas Merton.

Dans notre société malheureusement, nous devenons ces gens qui sont partisan du moindre effort et préfèrent critiquer, minimiser, trahir, faire des commérages « parce que le cerveau est partisan du moindre effort, l’immense majorité des gens n’essayent pas d’agrandir leur conscience »Idriss Aberkane. Dans cette ambiance nauséabonde c’est la société qui me définit, qui dicte qui je suis. « Notre dispositif de jugement personnel est fondé sur l’extériorité non sur l’intériorité ». Wendy Suziki. 

 “Lorsque les hommes ne sont plus qu’une masse d’êtres humains     indéterminés, mus par des forces automatiques, ils perdent leur       véritable humanité, leur intégrité, leur capacité à aimer et à   s’autodéterminer… »Thomas Merton.

Lire  m’ a aidé à réfléchir mais surtout  à désapprendre pour réapprendre. La décision d’apprendre à me connaitre, de découvrir ce qui me définissait réellement au plus profond de moi devenait THE PRIORITY.

J’ai pris la décision que seul un  travail sur moi, aller m’aider à comprendre pourquoi ça n’avance pas dans ma vie et  pourquoi je ne suis pas satisfaite de ma vie?« je peux me rendre compte que le scénario que je suis entrain de vivre n’est pas en harmonie avec mes valeurs, que ma vie n’est pas le fruit de mon choix personnel, mais le résultat des circonstances extérieur à qui j ai laisser la direction. »Mark Manson 

Loin du bruit parasite qui m’ embrouille  sans que j’en prennes conscience. J’étais  enfin au calme chez moi et face à moi même, avec mes livres, mes notes mes résumés et mes nouvelles connaissances. J’avais tout pour commencer à me remettre sérieusement en question. livres sur le développment personnelÇa y est  j’étais prête à un changement  “Nul ne peut forcer quelqu’un à changer. Chacun d’entre nous garde sa propre porte du changement, qui ne s’ouvre que de l’intérieur”. (Marylin Ferguson). 

Me connaitre c’est prendre conscience de moi, de me définir de l’intérieur et non plus me définir par apport à l’extérieur. C’est aussi lâcher prise « c’est la faculté d’attention et de rejeter toute pensée parasites ». Eckart  Tollé.

J’ ai pris conscience que  le scénario de ma vie était mis au point par d’autres que moi. C’est en analysant mes choix  passés que je me rend compte que j’ai laissé aux gens et aux événements dirigés  ma vie. « Les gens luttent souvent pour augmenter leur revenus, mériter plus de reconnaissance sociale… et se rendent compte au final que la poursuite de ces buts les a rendus aveugles à ce qui leur importait vraiment ». « si l’échelle s ‘appuie sur le mauvais mur, chaque échelon nous engage davantage sur une fausse route ».Stephen R.Covey

J’ai compris que si ma  vie manquait de direction c’est parce que  je l’a géré en me fixant des objectifs et en les réalisant avant même d’avoir défini mes valeurs. Dans cette course il y a ce  besoin obsessionnel d’arriver quelque part. Arriver quelque part pour  être nul part finalement.

Me connaitre c’est aussi découvrir « mes valeurs » et pouvoir compter sur « mes valeurs » pour avancer. Les valeurs sont notre identité. Laisser tomber la fausse image de soi édicté par la société.

Se connaitre (S’interroger sur soi) n’est pas simple.Le développement est progressif et exige un courage intense et un investissement de sa personne mais il n’existe pas de meilleur investissement. Ça prend du temps beaucoup d’effort mais il n’y a pas de remède miracle, de raccourcis. La capacité de surmonter nos mauvaise habitudes pour en cultiver de plus noble voilà la récompense de ce travail. “Le vrai succès est celui que l’on remporte sur soi.”

Travail sur soi

« Plus nous prenons conscience de nos suppositions et de l’influence qu’exerce sur nous notre vécu, plus nous devenons responsable ».

C’est devenu la mode de se prétendre coach de développement personnel en vendant  des recettes miracles. Dites vous que vous êtes votre propre coach et que le départ de votre évolution sera une prise de conscience. Une conscience que l’on a perdu en chemin, ce chemin comme je l’ai dit plus haut c’est ce besoin obsessionnelle d’arriver quelque part sans arriver nul part.

Me connaitre, c’est  la capacité, le pouvoir d’ agir enfin selon mes propres valeurs au lieu de me laisser mener par d’autres ou par les circonstances. Cela rehausse la lucidité de sa propre personne.

La prise de conscience m’a permis de transformer cette automatisme qui était de recourir à des sources extérieures pour juger de ma propre valeur. Maintenant  j’ai recours à ma propre échelle de mesure de ma réussite, de mon bonheur et de ce que j’ai envie de faire. La petite voix intérieure à refait surface.

A l’heure actuelle, mon assurance ma confiance ne dépend plus de l’assurance de mon entourage (amies collègues ,famille…) et je me soucie encore moins  de ce que l’on va penser de moi  je ne me défini plus en fonction de l’opinion des autres ou par comparaison avec eux.

La conscience de soi permet de réécrire son scénario, de modifier ses habitudes et changer sa vision de la situation. 

réécrire le scénario de sa vie

Connaitre ses valeurs

Nos  valeurs sont au fondement de qui nous sommes  et de  ce que nous faisons. Nos pensées, nos comportements nos habitudes notre caractère reposent sur nos valeurs.

Si mes valeurs sont l’argent, mon statut social, mes possession alors ma vie ne sera que de l’inquiétude, de la crainte,  qu’elles  soient perdue, volées… Ces valeurs fluctuent sans cesse. Ce qui amène toujours à l’ insatisfaction, la dépression, aux maladies mentales et même jusqu’au  suicide.

Alors que si mes valeurs reposent sur des valeurs solides et stable et que, je rencontre les aléas de la vie, je peux fonder mes décisions sur mes valeurs. Je peux agir et déterminer la meilleur solution. J’agis en tout conscience et  je ne laisse plus les gens ou les circonstances avoir une influence sur moi.  « Tout ce que tu penses d’une situation se rapporte en fait à la valeur que tu lui accordes »Mark Manson. Je peux réellement être proactif, un homme qui a une idée claire de ses valeurs »Stephen R covey

En identifiant les  valeurs qui me  tiennent à coeur j’agis  toujours en fonction d’elles, et je  prends conscience de la responsabilité de ma vie, je gagne la volonté et le courage d’agir en fonction de moi et  cela n’ a plus rien avoir avec mes anciens automatismes.

“Ce n’est pas ce qui nous arrive, mais la façon dont nous y répondons, qui fait mal.”

Reprendre le contrôle de ma vie en étant pleinement responsable. C’est  ce que l’on appelle être intègre. S’engager petit à petit en prenant des engagements vis à vis de moi  cela renforce mon  caractère. Il n’y a pas d’autre solution pour avancer que de prendre la pleine responsabilité de ma vie parce que refuser d’etre responsable de ma vie, ne mènera qu’au fatalisme. Cercle vicieux n’est ce pas?

« Plus nous prenons conscience de nous meme plus nous nous apercevons de l’influence qu’exerce sur nous notre vécu, plus nous devenons responsable »

« Deviens ce que tu es » (Nietzsche Ainsi parlait Zarathoustra) …  « ose devenir toi même, assume ta singularité au coeur de cette société » Charles pépin, qui ne valorise pas l’intériorité.

Les gens sont incapable de creuser et se limitent à une analyse superficiel d’eux meme . Ainsi ils se trouvent incapable d’atteindre une connaissance profonde de leurs propres valeurs.  « Il n’y a pas de risque plus grand que de ne pas essayer, et de voir venir la mort sans savoir qui l’ont est. « Deviens ce que tu es » personne ne le fera pour toi. »Charles Pépin

“Le cerveau aime les raccourcis, les pensées automatiques et quand il doit choisir entre la facilité et vérité, bien trop souvent, il choisit la facilité. » Idriss Aberkane.

En résumé:

Le travail sur soi: la connaissance de soi va déterminer vos valeurs

Vos valeurs vont déterminer le chemin à prendre, la direction. 

Prendre une direction va engager votre responsabilité.

La responsabilité de votre personne renforcera votre  courage et  votre volonté. 

Courage et volonté de modifier ses habitudes, son  comportement et son attitude.

La peur sera toujours présente  mais votre prise de conscience, votre responsabilité  va vous aider à prendre des engagement vis à vis de vous meme. 

Cela vous menera à maitriser ce qui se passe en vous. Votre force de caractère décidera de comment vous allez percevoir les choses, (ou vous etes toujours esclave de ce qui se passe à l’exterieur) ou vous renforcer votre personnalité, votre caractere. Vous devenez indépendant de ce qui se passe autour de vous. 

C’est ce qu’on appelle L’INDEPENDANCE. Voici ma valeur.

Et toi qu’elle est ta valeur? 


La liste de mes lectures (non exhaustive)




























lire aussi

2 commentaires

  1. Je vien de tomber sur la liste de livres no exhaustive mais je vous avoue que en tant que «  débutante » il y a t-il un livre plus important qu’un autre pour commencer ? merci

    1. Bonjour, je viens de voir ton message. Je te conseillerai de lire un livre dont je n’ai pas fait le résumé celui de Tony Robbins il traite de la PNL. La Pnl est un domaine important pour commencer dans le développement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *